vendredi 4 octobre 2013

Ce que je voulais comme accouchement


Dès le début de ma grossesse, j'ai commencé à chercher un suivi qui me corresponde. 
Le parcours classique avec pour conclure un gynécologue qui vous infantilise, un défilé d'inconnus dans la salle d'accouchement, du stress, l'impression d'être malade .... très peu pour moi !

Grâce à internet, j'ai découvert qu'il existait en Belgique des maisons de naissance. Cela ne correspondait pas encore exactement à ce que je souhaitais, mais c'était une alternative intéressante et au moins on offrait un suivi plus humain, moins médical. 

C'est finalement sur le site de la maison de la naissance : http://www.maisondelanaissance.be/ que j'ai trouvé LA sage-femme, MA sage-femme. Celle avec qui j'allais m'entendre, à qui j'allais faire confiance pour m'accompagner dans ce grand moment de ma vie. 

Elle m'a plu dès le premier rendez-vous, je me suis sentie à mon aise, comprise, j'ai senti qu'il n'y avait pas de tabous, qu'on devait se parler franchement. J'étais comblée. 

Petit à petit, j'ai alors constitué une équipe autour de moi qui s'occupait de mon bien-être. J'ai eu l'immense privilège que mon mari adhère à mes souhaits de tout cœur car ils lui correspondaient autant qu'à moi. J'ai vraiment trouvé l'homme de ma vie. 

Pendant ma grossesse, nous avons donc vu notre sage-femme une fois par mois au début, et un peu plus sur la fin. 
J'ai vu de temps en temps ma généraliste quand j'étais trop KO pour aller travailler. 
J'ai vu mon ostéopathe quand les douleurs de sciatiques étaient trop pénibles. 
J'ai vu ma kiné quand mes épaules et ma nuque étaient trop raides. 
J'ai vu la gynécologue de la clinique où j'allais accoucher pour faire en tout 4 échographies durant ma grossesse. 
J'ai vu un acupuncteur pour prendre soin de mon foie. 
J'ai vu une fois mon naturopathe pour que l'accouchement se déroule au mieux. 
J'ai vu une haptonome pour une partie de la préparation à la naissance. 
J'ai vu une autre ostéopathe qui faisait la préparation en piscine. 

Autant dire que nous étions bien entourés, et je trouve que c'est nécessaire. Devenir parent est une aventure unique qui engendre beaucoup de changements tant au niveau physique que psychologique. 

Avoir ces professionnels autour de nous, nous a permis de faire notre cheminement sereinement, en étant écouté, compris. C'est de cela dont ont besoin de futurs parents, pas de conseils à l'emporte-pièce. 

Ma sage-femme a eu la bonne idée de me conseiller la lecture Une naissance heureuse : vivre la grossesse et l'accouchement d'Isabelle Brabant !

C'est un excellent livre que je recommande à toutes les futures mères, et aux futures pères qui veulent comprendre et savoir tout ce qui peut se passer ! 

Grâce à ce livre, et à ma sage-femme, j'allais pouvoir formuler des souhaits assez précis concernant le déroulement de mon accouchement. Souhaits qui seraient argumentés, documentés. 

Je voulais donc un accouchement le plus naturel et physiologique possible, je ne voulais pas d'intervention médicale sauf en cas d'absolue nécessité. 

Je voulais pouvoir bouger comme je l'entend, je voulais pouvoir être dans l'eau pour une bonne partie du travail. 

Je voulais qu'on nous laisse en paix tous les 3, la sage-femme, mon mari et moi dans une atmosphère zen, détendue, agréable. 

Accessoirement, je voulais aussi que mon accouchement ne soit pas trop long, c'est vraiment le seul point sur lequel je n'ai pas eu ce que je souhaitais. Et en même temps, sur le moment, quand je le vivais, cela ne m'a jamais semblé long ! Justement parce que je n'étais pas passive, je n'étais pas dans le stress, nous travaillons tous de concert, bébé, sage-femme, Do et moi pour qu'il naisse ce petit paquet d'amour ! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire