lundi 14 octobre 2013

Cette société qui nous force à travailler à l'extérieur


Vous remarquerez le "à l'extérieur", car oui messieurs (surtout) les mères au foyer travaillent !
En réalité, elles n'ont jamais de vacances ! Dans une maison, surtout avec des enfants, il y a toujours beaucoup à faire : le linge, les repas, l'entretien de la maison, les soins aux enfants, les jeux avec les enfants, le taxi pour les enfants ... les courses, la déco, les réparations diverses, les démarches administratives. 

J'ai lu un jour qu'on a calculé qu'une mère de famille, si elle devait être remplacée par une personne salariée, coûterait au moins 3000 euros brut par mois !

Alors messieurs qui avez l'immense privilège d'avoir votre femme à la maison pour élever vos enfants, pensez-y ! Votre femme vous fait faire de belles économies ! Alors il n'y a pas de raisons pour qu'elle n'ait pas accès au compte sur lequel le salaire est versé !

A moins que vous lui versiez un salaire correct ! 

J'adorerais vivre dans une société où on donne un salaire aux mères au foyer ! Ainsi, il y aurait plus de place sur le marché de l'emploi pour les célibataires, les sans-enfants ... celles avec de grands ados ! 

Les enfants seraient mieux éduqués (on l'espère) la société serait moins violente, moins délinquante, et le marché de l'emploi se porterait mieux !

Car en effet, pour moi, les mères qui travaillent ont gagné un double esclavage, en plus de toutes les responsabilités habituelles, elles ont gagné un maître de plus : le patron, qui les considère parfois comme taillables et corvéables à merci, et elles tombent dans le piège de se sentir obligées de prouver qu'elles peuvent en faire autant que les autres sans enfants, ou que les hommes ! 

Pour moi, dans la vie, il y a des choix à faire. C'est illusoire de penser qu'on peut bien s'occuper de ses enfants soi-même et en même temps faire une belle carrière où on bosse 60h par semaine !

Il n'y a que 24h dans une journée, il faut dormir de temps en temps ! Que certaines femmes misent tout sur leur carrière, tant mieux, si c'est cela qui les épanouit ... 
Alors pourquoi vouloir en même temps une famille nombreuse ? pour les vieux jours ? 
Je ne comprendrai jamais qu'on engendre des enfants pour que d'autres les élèvent ... c'est pour moi un non sens total ... ce n'est que mon avis !

Et puis il y a des femmes qui ont la chance d'avoir un boulot qui les épanouit avec un horaire flexible qui leur permet d'être là pour leurs enfants, à condition d'une bonne organisation ! Tant mieux pour celles-là également.

Non, celles que je plains, ce sont celles qui, comme moi, aimeraient rester à la maison et pour des raisons économiques, ne le peuvent pas. Et c'est ça que je trouve dommage dans notre société. L'état devrait davantage encourager les femmes à prendre soin de leurs enfants, en leur assurant un pécule qui complète les revenus du papa ou qui assure une vie décente à ces mères célibataires. 

Je rêve je sais. Et je ne fais pas de politique, donc c'est pas demain qu'on va m'écouter ... c'est à nous de créer la vie dont nous rêvons, sans rien attendre de personne, cela prend plus de temps qu'on ne l'imagine au départ, l'important est d'y arriver ! 

Le plus tôt sera le mieux ! 



1 commentaire:

  1. Je pensais avoir laissé un commentaire la dernière fois mais j'ai du seulement me l'imaginer lol
    Merci pour ce partage ça me rassure de voir que je ne suis pas la seule à penser comme ça. Bébé n'est pas encore là mais ça ne saurait tarder. :)
    Avec mon mari nous avons décidé dans un premier temps que je prendrais mon congé parental de 6 mois complet, je suis contente je n'ai pas besoin de le laisser à 3 mois, ça me fendrais le cœur et puis je veux l'allaiter et aussi je refuse de faire comme cette société voudrait que je fasse...c'est à dire reprendre le plus rapidement possible le chemin du boulot ; hors de question, la famille avant tout !!
    Ça me fait aussi enrager de voir le peu de moyen mis en place pour soutenir les mères qui veulent faire le choix de rester à la maison pour élever leur enfant.
    Nous on aimerait faire ce choix envers et contre tout j'ai envie de dire.
    J'aimerais rester à la maison avec bébé les 3 premières années de sa vie, donc prendre le congé parental de 3 ans, en n'ayant rien comme revenu de mon côté puisque je suis sous contrat.
    Nous vivrions avec le salaire de mon mari et nous compterions sur le soutien de Dieu. Oui car nous sommes croyants tous les deux et que jusqu'à présent nous n'avons jamais manqué de rien.
    Nous n'avons pas de crédit en cours ça aide aussi.
    Je reste toutefois réaliste ce n'est pas dit qu'on puisse se le permettre. J'envisage aussi l'option de reprendre à mi-temps le travail après les 6 mois, ou alors après 1 an, à voir...
    J'hallucine encore quand je vois comment il faut galérer pour une place en crèche, en dirait une ruée vers l'or ! bon j'ai postulé assez tôt dans ma grossesse alors peut être que j'aurais une place dans quelques mois si vraiment il le faut.
    Enfin, nous verrons bien d'ici là, l'avenir ne nous appartient pas, à chaque jour suffit sa peine.

    RépondreSupprimer