vendredi 18 octobre 2013

Comment se soude un couple

Je ne vais pas parler pour les autres, mais en discutant avec une amie chère ce matin, j'ai réalisé qu'en effet, les épreuves peuvent souder un couple plus que n'importe quelles belles qualités de cœur, et qu'on ne devrait pas redouter de les avoir dès le début. 

Le schéma classique de la rencontre, c'est plutôt on s'aperçoit, on se charme, on se séduit, on s'approche, on s'enlace, on fait des projets, on se marie, ... et puis les ennuis arrivent, et révèlent qui chacun est vraiment, et mettent au jour le caractère judicieux ou non du choix du partenaire. 

Chez nous, ça n'a pas du tout, du tout, été ça. C'était, on s'aperçoit, on se dit que rien ne sera jamais possible, on discute, je parle de mon ex, on a pitié l'un de l'autre, on discute, on s'approche, on se dit que non pas maintenant, on s'éloigne, on se manque, on se rapproche, on se dit que non pas encore maintenant, on nous éloigne, on se manque, on se rapproche et là on ne se quitte plus, bébé est en chemin, on se marie, et là, le bien être arrive ! 

Parcours plus ou moins atypique, qui a donc commencé sur une pitié réciproque, ensuite sur une profonde honnêteté, authenticité. 
Nous n'avons pas de secrets l'un pour l'autre, nous savons chacun qui nous sommes et à qui nous avons à faire, nous savons que l'autre nous aime tel que nous sommes, sans artifices, sans comédie, et c'est très agréable. 

Bien sûr, une grossesse, cela chamboule bien des choses dans une vie, surtout psychologiquement, cela fait resurgir des "fantômes" du passé, une fois chassés, on est plus sereins, tournés vers l'avenir. 

A partir de là, la confiance ne cesse de croire, tout comme le désir de rendre la vie de l'autre la plus agréable possible. 

Chacun est donc disposé à travailler sur lui-même, non pas pour plaire au conjoint, mais pour plaire au Créateur, pour s'améliorer, être un exemple pour cet enfant qui nous est confié et pour embellir la vie du conjoint. 

Ainsi, on part sur des fondements solides sur lesquels le bonheur peut s'installer, même si tout n'est pas simple, tout n'est pas rose dans ce monde, et tout ne tourne pas toujours comme on l'aurait imaginé et souhaité. 




Le bonheur dépend de ce qu'on juge essentiel, une fois qu'on l'a, le reste a peu d'importance. 

Et mon essentiel, c'est toi. 

1 commentaire:

  1. Ici la maison c'est un symbole de l'essentiel, et ce qu'on construit.

    RépondreSupprimer