lundi 14 octobre 2013

Les inepties de l'éducation occidentale

La plus flagrante pour moi, c'est ce désir fou de vouloir qu'un petit qui a passé 9 mois au chaud dans notre ventre, entouré de chaleur, de bruits, confiné, dorme seul dans sa chambre dès la naissance !

C'est, selon moi, un non sens total ! Et d'ailleurs, parmi les mammifères, aucune autre espèce n'agit de la sorte, quand on dort, on est vulnérable, encore plus quand on est bébé, donc on reste proche de ses parents, qui pourront réagir en cas de danger !

Bon c'est vrai, on ne vit pas dans la jungle, et il n'y a pas de gros dangers dans une chambre de bébé.

Mais que dire du besoin de contacts, de chaleur ? 

Pendant ma grossesse nous avons abordé ce thème avec mon mari, et en Afrique, qu'un enfant dorme seul ne viendrait à l'esprit de personne. Quand il grandit il dort avec son frère, sa soeur, son cousin, et c'est seulement à l'adolescence que chacun a sa chambre. 

Au début, j'étais d'accord pour qu'il dorme dans notre chambre, mais dans son lit. 

Et puis, il est né, et mon point de vue a changé devant la réalité ! Mon petit poyon ne voulait pas dormir ailleurs que contre moi.

Au début, il était si petit, cela ne m'allait pas du tout, je dormais très mal avec lui dans mon lit. Alors j'ai fait le forcing pour qu'il aille dans son berceau. Sans trop de succès, j'étais fatiguée. Et puis il a grandi, alors cela m'a moins dérangé qu'il dorme avec moi. Et puis je m'y suis carrément habituée !

Si deuxième il y a, dommage pour la famille, je ne demanderai plus le berceau de mon grand-père. J'irais acheter un lit à barreau chez ikea dont une barrière est escamotable, et je ferai ainsi un side-bed. Ainsi dès la naissance, il sera près de moi, mais dans son espace, en sécurité, nous pourrons dormir ! 

Une autre ineptie de l'éducation occidentale, selon moi, c'est l'absence du portage. 
Heureusement que cela commence à être de plus en plus connu et que bien des parents l'adoptent devant sa facilité, son confort ! Mais cela n'a pas toujours été le cas, loin s'en faut ! 
Et pourtant, nous sommes des porteurs, comme les singes. Et nous avons besoin de ce contact fréquent pour tisser du lien, pour que nos enfants aient confiance en nous, et puis surtout en eux ! Et puis c'est une hauteur adéquate pour satisfaire leur curiosité et voir tout ce que nous faisons. Ce qui leur donnera envie de le faire aussi ! 
C'est aussi une hauteur géniale pour ne pas respirer les gaz d'échappements de voiture ! Pour moi, la poussette, on devrait la cantonner au parc, aux espaces les moins pollués ! Et puis en transports en communs, c'est franchement pas pratique !

Et une dernière pour la route : la peur qui nous fait dire non à trop de leurs envies d'explorations ! A l'âge où ils commencent à se déplacer, c'est tout à fait normal qu'ils aient envie de découvrir, de toucher, de tester, d'escalader ... 

Autant nous voulions les pousser à rester seuls dans leur lit dès la naissance, autant quand ils grandissent et veulent naturellement s'éloigner de nous, alors on voudrait freiner des 4 fers !

Phénomène qui se reproduit quelques années plus tard à l'adolescence, quand ils veulent encore plus de libertés, bien des parents voudraient alors tout surveiller, contrôler ... 

Et si on écoutait un peu plus les besoins de nos enfants ? Et si on était plus attentifs à eux, de manière à discerner leurs capacités, afin de leur donner l'espace de libertés dont ils ont besoin et qu'ils sont capables de gérer ? 

Un jour mon mari a sorti une très belle phrase sur notre démarche éducative : 
"Ici, il n'y a pas de culture, il n'y a que les principes (bibliques) et le bon sens." 

Je trouve que c'est une base saine et solide. 

2 commentaires:

  1. J'applaudis!! Je suis tout à fait d'accord! Et question: qu'entendez-vous par "principes"? peux-tu donner quelques exemples concrets? merci bcp!

    RépondreSupprimer
  2. Les principes bibliques, on peut les résumer par les 10 commandements, mais c'est un peu plus large que ça, car il y a aussi "fais aux autres ce que tu voudrais qu'ils fassent pour toi", une description de l'amour que j'aime bcp qu'on trouve en 1 Corinthiens 13:3-8. Il y a le respect de soi, le respect d'autrui, la bienveillance, la morale, l'honnêteté.

    RépondreSupprimer