lundi 18 novembre 2013

Comment font les autres !

Il y a un phénomène que je constate de plus en plus quand il s'agit d'éducation des enfants, même quand on exprime simplement que nous, on fait autrement, les gens se sentent jugés, et imaginent qu'on les considère comme de mauvais parents !

Alors qu'on a rien dit, on a seulement exprimé une différence d'approche !

C'est dire si l'éducation est quelque chose qui tient à coeur, qui est lié à la structure interne de notre être.

Et c'est dire aussi combien, au lieu d'éducation "sur mesure" les gens sont habitués plutôt à un formatage de masse : tous pareils !

C'est justement ce que nous avons toujours voulu éviter pour notre fils. Pour le moment, il est seul, mais si un jour il a des frères et soeurs, nous ne les éduquerons pas de la même manière. Parce qu'il y a de grandes chances pour qu'ils aient des caractères très différents.

Par conséquent, si nous voulons transmettre les mêmes valeurs, nous devrons certainement nous y prendre autrement, d'une manière qui corresponde à cet autre enfant.

L'égalité, ou l'impartialité entre les enfants, ce n'est pas faire pareil pour tous, c'est faire ce dont chacun a besoin au moment où il en a besoin sans léser les autres !

C'est autrement plus compliqué, cela demande bien plus de créativité, de finesse et de discernement que de faire "tous pareils".

Pourtant, on leur doit bien ça ! Ils sont différents, auront des âges, des niveaux de compréhension, des besoins, des souhaits, des goûts différents ! Alors pourquoi vouloir niveler tout cela avec un "tous pareil" qui au final, ne conviendra à personne ?

Je le redis donc à tous ces parents qui me lisent, et à ceux avec qui j'aurai le plaisir de discuter en direct : si j'éduque autrement que vous, ce n'est pas que votre méthode est mauvaise, c'est qu'elle ne me convient pas, ou que trouve qu'elle ne convient pas à mon enfant !
Si elle vous convient à vous, surtout continuez sur votre lancée. Ce qui est certain c'est qu'on moissonne toujours ce que l'on a semé, mais avec les enfants, c'est souvent 20 ans plus tard, alors au moins, semons délibérément, selon notre propre intuition en faisant "nos propres erreurs" !

Je veux bien assumer les boomerangs de mes choix éducatifs, en revanche, je ne souhaite pas assumer les retours de flamme de vos choix éducatifs !

Ainsi chacun assume les retours de ce qu'il a donné.

Je cherche donc à être en accord avec moi-même et avec ma moitié sur le sujet.

Ne considérez-donc pas ma différence de méthode comme un jugement sur votre méthode, ce n'est pas le cas.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire