mardi 26 novembre 2013

"Propagande" autour de l'allaitement !

Aujourd'hui sur un forum, on m'a accusée de faire de la "propagande" en faveur de l'allaitement !
Vu sa forte connotation négative ce mot ne m'a pas plut du tout, mais au lieu d'en rester là, il fallait que je fouille davantage. 

Voici donc ce que dit le dictionnaire Trésor de la Langue Française du terme propagande : 

" Action psychologique qui met en œuvre tous les moyens d'information pour propager une doctrine, créer un mouvement d'opinion et susciter une décision."

"Entre l'information et la propagande, il y a au moins une différence de degré et d'intention. L'information se veut information, c'est-à-dire communication de données dont l'informé fera ce qu'il veut. Elle s'adresse à la seule intelligence qu'elle entend meubler de connaissances. L'intelligence jugera. La propagande se veut propagande, c'est-à-dire influence sur celui à qui elle s'adresse. Elle veut convaincre."

En lisant ces définitions, je me rend compte que le terme est déjà moins négatif que je le pensais !

Pour moi la propagande avait un côté manipulation, malhonnêteté, malveillance. Pour moi, la propagande se résumait aux mensonges que les nazis véhiculaient pendant la guerre que ce soit pour motiver leurs troupes, comme pour saper le moral de l'ennemi ! Pour moi, dans la propagande, on ne cherchait pas simplement à convaincre, on cherchait à manipuler et à convaincre en utilisant des mensonges, de fausses informations ! 

Si on veut m'accuser de promouvoir l'allaitement, et même avec un peu trop de vigueur, alors oui, je veux bien faire de la propagande !

On admettra que je le fais en toute bonne foi, en toute honnêteté et en diffusant des informations exactes, les plus fondées possibles !  



Pour moi, l'allaitement, c'est vraiment un enjeu majeur, tout comme le fait d'être suivie par une même sage-femme pendant tout son accouchement. 

Pour moi ce sont des aspects de la maternité qui sont vraiment fondamentaux parce qu'ils font une vraie différence à long terme sur la vie des enfants, et sur l'accouchement des mamans. 

Il y a des motifs raisonnables qui permettent de comprendre pourquoi certaines mamans ne souhaitent pas allaiter. Par contre, j'avoue qu'en l'absence de ces motifs, que certaines se cachent derrière le "pas envie", j'avoue que je ne comprends pas ! Et j'ai l'impression que ce "pas envie" existe surtout à cause de la réelle propagande faite par le lobby du lait en poudre ! Propagande (entendez désinformation) qui veut faire croire que le lait en poudre est aussi valable, aussi profitable à l'enfant que le lait maternel. 

Certaines mamans sont sincèrement convaincues de cela ! C'est quand même grave ! 

Et puis il y a l'aspect culturel et grégaire, comment s'imaginer allaiter soi-même quand on a jamais vu personne d'autre le faire avant soi ? Comment recevoir du soutien si toutes les copines, cousines, sœurs, voisines, mères ont toujours donné le biberon dès la naissance ?  

Alors qu'est-ce que j'appelle "motifs raisonnables" ?
- la peur d'allaiter en public, à cause d'une grande pudeur.
- la douleur
- le dégoût "physique" pour l'allaitement
- un horaire de travail trop prenant
- un métier incompatible avec l'allaitement
- une maladie incompatible avec l'allaitement
- un motif que je déplore fortement mais qui existe quand même : le conjoint opposé à l'allaitement
- ...

J'en ai peut-être oublié, ce sont ceux qui me viennent à l'esprit pour le moment! 

Vous l'aurez compris, ce n'est pas ce mot propagande qui va me dissuader de continuer ce que j'ai commencé : diffuser au maximum des informations correctes concernant l'allaitement, encourager, soutenir, toutes celles que je pourrai qui ont choisi de se lancer dans cette formidable aventure ! 

Évidemment, ce n'est pas à moi toute seule que je vais changer les choses, mais un milliard de petites initiatives mises bout à bout, cela produit un grand changement. Si chacun avait à cœur d'améliorer les choses de façon locale là où il se trouve, partout la terre tournerait plus rond ! 

Et puis j'aime cette phrase de Bertold Brecht : "Celui qui se bat risque de perdre, celui qui ne se bat pas a perdu d'avance."

5 commentaires:

  1. Il faut continuer à diffuser de l'information, à aider, encourager et soutenir les allaitantes ou futures allaitantes :) il faut surtout changer la vision de l'allaitement et changer les esprits. Il faut que toutes ces aidantes travaillent en cohésion et sachent passer le relais lorsque c'est nécessaire.

    Bonne continuation

    RépondreSupprimer
  2. Grand grand débat ce sujet de l'allaitement!!J'aime ton article et je suis entièrement d'accord avec toi!J'en fais aussi débat sur mon blog!!Si ça t'interesse...http://lavieestdure.blog4ever.com/articles

    Ce n'est pas toujours facile mais c'est un beau combat!!

    RépondreSupprimer
  3. Merci à vous deux les filles ! Je sais que ce n'est pas seulement mon combat, mais que bien des femmes sont engagées dedans, plus on sera, mieux ce sera !

    RépondreSupprimer
  4. Il y a beaucoup de gens qui essaye de changer le monde à leur image... Education non violente, allaitement, religion, terrorisme...
    Chacun fait ce qu'il veut et s'informe s'il le souhaite. Personne n'a le droit de choisir pour quelqu'un ce qui est le mieux pour lui. Si on doit respecter les enfants dans leur choix, leur personnalité.. respectez aussi les adultes qui n'ont pas la vision des choses que vous. En attendant c'est de la porpagande malsaine parce qu'elle se "convertissante".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Déjà pour moi c'est assez ahurissant de mettre sur le même pied "éducation non violente" et "terrorisme" ... vous vous rendez bien compte que d'un côté, on cherche à construire, de l'autre on cherche à détruire ... ce n'est pas comparable !

      Après je vous rejoins sur le fait que chacun fait ses propres choix, moi ce qui me dérange profondément sur la question de l'allaitement c'est quand quelqu'un fait un choix en se basant sur de fausses informations ou même sans la moindre information "parce que c'est comme ça".

      Après convertir est un terme religieux, je le répète, je ne cherche en rien à convertir, je cherche à soutenir et diffuser une information juste.

      Après chacun vit sa vie, et en effet, il est important d'être en accord avec soi-même !

      Supprimer