mercredi 2 avril 2014

Nos enfants et les écrans


Il y en a pour qui les tablettes et autres écrans sont une révolution dans la vie de nos enfants. 

Je n'en fais pas partie. Les ordinateurs, il est vrai, sont utiles et parfois terriblement ludiques.

Il n'empêche, qu'il y a certaines précautions à prendre. Pour moi, les touts-petits n'en ont pas besoin, ils ont besoin d'objets réels et d'attention d'une personne en chair et en os. 

La campagne des autorités belges donne des repères intéressants à ce sujet. 

Pas de télévision avant 3 ans.

Pas de jeux vidéos avant 6 ans. 

Pas d'internet avant 9 ans. 

Pas de réseaux sociaux avant 12 ans.

Voici les affiches de la campagne :
http://www.yapaka.be/sites/yapaka.be/files/campagne/affiche_ecrans_web_2.pdf

C'est du bon sens. Et j'ajouterais que l'ordinateur avec internet devrait être dans le salon, ou dans une autre pièce où il y a du passage. 

Quant aux réseaux sociaux, c'est dangereux, et inutile la plupart du temps. Si un enfant veut vraiment y avoir un compte, il faudrait que les parents puissent surveiller régulièrement ce qui s'y passe, et parlent souvent des choses à mettre et à ne pas mettre dessus. 

La réputation virtuelle devrait recevoir le même soin que la réputation dans la vie réelle. 
Car avec facebook, rien ne disparait tout à fait, rien ne s'oublie ... malheureusement ! 

Ces réseaux sociaux ont ajouté un nouveau lieu pour les moqueries. On sait depuis longtemps que les cours de récréations ne sont pas tendres avec ceux qui sont un peu différents pour quelque raison que ce soit.

Aujourd'hui les jeunes, leurs parents, et les établissements scolaires sont confrontés à ce problème qui prend une plus grande ampleur, car les insultes ne s'arrêtent pas une fois l'école fermée, cela continue sur internet. Le jeune peut alors se retrouver complètement harcelé, poursuivi jusque dans sa chambre, sans plus le moindre refuge.

Certains en étaient tellement désespérés qu'ils ont commis l'irréparable.

Oui internet est un bon outil, à condition de savoir l'utiliser, de poser les balises et de ne pas laisser les jeunes seuls face aux risques et autres difficultés.

Les parents ont un rôle à jouer, et l'école aussi, un rôle de formation et de soutien.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire